Nouveauté

Et ainsi le désir me mène

Texte intégral.
304 pages, 22 x 14,5 cm.

978-2-36437-106-4 2020

24,00

" Je suis devenue ce que les livres ont fait de moi ".
Diane de Selliers

Le Livre

En 1992, Diane de Selliers publie les Fables de La Fontaine illustrées par Jean-Baptiste Oudry , premier livre et premier succès de la maison d’édition qui porte son nom. Les années se suivent, les réussites éditoriales aussi. Le pari fou est de ne publier qu’un seul livre par an, mais un livre qui reste. À l’aube des 30  ans de la maison d’édition, toujours indépendante, Diane de Selliers revient sur son parcours singulier, hors du temps, qui défia le monde de l’édition.

Un parcours guidé par ses désirs et son envie de partager les textes fondateurs de l’humanité, illustrés par les plus grands chefs-d’œuvre picturaux. À travers les 29 créations de la collection «  Les Grandes Rencontres  », Diane de Selliers invite à découvrir une bibliothèque idéale édifiée grâce à un travail d’orfèvre unique, de la conception à l’impression. Ces ouvrages font dialoguer la littérature, la spiritualité et l’art, de l’Orient à l’Occident.

Diane de Selliers dévoile dans son livre ses rêves, ses désirs, ses voyages intérieurs ou réels.
Son amour pour l’Italie la mène du Vatican à Berlin pour retrouver les 92 dessins inédits de Botticelli illustrant les vers de Dante qui la transportent. Un voyage en Inde lui insuffle l’envie de publier l’œuvre de sa carrière : le Ramayana , une épopée en sept volumes qui nécessita dix ans de recherches.
Sa passion pour la culture méditerranéenne l’entraîne sur les mers qu’Ulysse emprunta près de trois millénaires avant elle.
La découverte du Dit du Genji guide ses pas jusqu’au Japon ; Le Cantique des oiseaux lui ouvre les portes du monde persan.

Autant d’histoires que d’ouvrages publiés. Ce témoignage dans lequel l’éditrice se raconte à travers ses livres est le récit  d’une vie de  passion, à la rencontre des plus grands auteurs que compte l’humanité. 

L'auteur

Diane de Selliers (c) Constance Proux

Diane de Selliers, née en Belgique en 1955, arrive à Paris à 25 ans à la suite d’études de journalisme. Après avoir édité des guides (Le Paris des tout-petits, Tous les sports à Paris, Au cœur de Florence, etc.) tout en travaillant pour d’autres éditeurs, elle publie en 1992 le premier livre de la maison d’édition qui porte son nom : les Fables de La Fontaine illustrées par Jean Baptiste Oudry.
Cinquante-quatre livres, dont à ce jour 29 grandes créations, ont suivi dans les trois collections qui forment le catalogue exigeant des Éditions Diane de Selliers.

Revue de presse

Belge de Paris, cette femme entreprenante édifie peu à peu une sorte de chapelle Sixtine de l’édition.

Madame Figaro, Marc Lambron

Les livres de Diane de Selliers sont des monuments, des temples presque, édifiés non pas pour les laisser négligemment sur un coin de table comme un marqueur social, mais pour les visiter et baigner dans le souffle qui les habite.On se laisse donc prendre dans ce récit chaleureux, poétique, empreint de l’innocence de l’enfant toujours capable d’émerveillement… Diane de Selliers entraîne son lecteur dans sa quête d’un patrimoine vivant, qu’elle arrache avec ténacité à l’obscurité des bibliothèques et des réserves des musées pour nous l’offrir. En refermant son livre, on ne souhaite qu’une chose : qu’elle nous en offre d’autres.

Témoignage Chrétien, Jean-François Bouthors

Les grandes œuvres littéraires de l’humanité méritaient un éditeur à leur hauteur. C’est chose faite avec Diane de Selliers, qui livre avec Et ainsi le désir me mène les secrets de son parcours. Trente ans d’édition sont pris en écharpe dans une autobiographie professionnelle éclairée, « avec une passion joyeuse guidée par la seule ambition de partager mes enthousiasmes et mes découvertes, redonnant couleur et vie à des trésors cachés ».

Thierry Guinhut Littérature

Hommage à une femme qui ne se manifeste qu’une fois par an, et qui fait de l’artisanat d’art tout autant que de l’édition. Elle s’appelle Diane de Selliers, et régulièrement, souvent à l’approche des fêtes, elle nous offre un ovni.

Plume, Patrick Poivre d’Arvor

Éditrice de livres incomparables, amateur d’art ancien et contemporain, amie des peintres, Diane de Selliers n’agit qu’avec le cœur.

Point de vue, Philippe Séguy

Les livres de Diane de Selliers  mettent en lumière magistralement des histoires de la nuit des temps. Chaque livre (des Fables de La Fontaine au récit de la Genèse, des Métamorphoses d’Ovide au Dit du Genji…) est une aventure trempée dans un alliage de beauté et d’intelligence.

Madame Figaro, Laetitia Cénac

Et ainsi le désir me mène

24,00