— Actualités

Les Fables d'Orient

Imaginez les Fables de La Fontaine illustrées par la miniature indienne.


Depuis notre édition des Fables de La Fontaine illustrées par Jean-Baptiste Oudry , premier succès de notre Collection publié en 1992, nous nous sentons attachées à ces poèmes et à leur destinée. Et nous avons été émerveillées par l’exposition proposée par le Musée national des arts asiatiques-Guimet, qui présente 60 miniatures indiennes réalisées par Imam Bakhsh, peintre de la cour sikhe du maharaja Ranjit Singh à Lahore, dans la première moitié du XIXe siècle.

C’est le général Jean-François Allard, alors engagé en Inde auprès du maharaja, qui proposa au peintre ce projet imaginé par Félix-Sébastien Feuillet de Conches. Chef du protocole au ministère des Affaires étrangères entre 1825 et 1875, passionné par les Fables de La Fontaine, il entreprit de les faire illustrer par des artistes du monde entier. Il confiait à ses relations personnelles ou professionnelles (diplomates, voyageurs, militaires, etc) le soin de trouver les artistes capables de mettre en image les Fables qu’il avait sélectionnées en amont.

Trente ans plus tard, il avait rassemblé des œuvres de nombreux pays comme l’Égypte, la Chine, la Perse, le Japon, ou encore l’Inde…

Et le résultat est saisissant. Sous des ciels d’or naissent des scènes féériques illustrant les passages des Fables de La Fontaine. Au pied de l’Himalaya, animaux et personnages shiks, armés de sabres et hautement vêtus, résonnent admirablement avec les fables moralisatrices. Ces miniatures indiennes, méconnues du grand public et exposées pour la première fois, nous plongent dans des atmosphères indiennes surprenantes de richesses et d’émotions.

Ces illustrations témoignent ainsi de l’universalité des poèmes du fabuliste. Et il est intéressant de se souvenir que Jean de La Fontaine a notamment été influencé par le Panchatantra, célèbre recueil indien de fables animalières écrit au IIIe siècle avant notre ère qui lui fournit les modèles de quelques-unes de ses fables.

L’exposition se clôture le 27 mai. Nous vous conseillons vivement d’y aller, et de visiter aussi le musée Jean de La Fontaine de Château Thierry qui abrite la collection constituée par le baron Feuillet de Conches.