— Actualités

Exposition sur la calligraphie contemporaine japonaise

Le musée Guimet, musée national des arts asiatiques, célèbre l’art de la calligraphie jusqu’au 11 janvier avec l’exposition « L’Empire de l’encre, calligraphies contemporaines japonaises » .

Le Shodo (voie calligraphique), est l’héritier de la calligraphie chinoise introduite au Japon au Vᵉ siècle. Il est considéré comme l’un des plus prestigieux arts visuels et il occupe une place fondamentale dans l’histoire de l’art du Japon, où la peinture, fille de la calligraphie, exige la même maîtrise du trait et exalte l’espace.


Les maîtres contemporains de cet art ancestral comme Matsui Gyokuso s’inspirent de l’œuvre la plus célèbre de la littérature de l’Empire du Soleil Levant : Le Dit du Genji, datant du XIᵉ siècle.

Dans notre édition du Dit du Genji de Murasaki-Shikibu illustré par la peinture traditionnelle japonaise nous avons rassemblé certaines calligraphies remarquables du XVIᵉ et du XVIIᵉ siècle, comme celle-ci qui vient du Musée Kuboso à Osaka.